MODIFICATION DU CODE DES PMI

A l’occasion du vote de la loi de finances pour 2022, il n’a pas été tenu compte de la recommandation du groupe de travail tripartite qui suggérait la tenue, tous les deux ans, d’une réunion de concertation pour évaluer l’écart entre l’évolution de l’indice de PMI et l’indice des prix à la consommation.

La fédération Maginot, l’UNC, le comité d’Entente des Grands Invalides de Guerre (CESIG) ont rédigé une lettre conjointe à l’intention du premier ministre et se sont entendus pour faire déposer un amendement par l’intermédiaire d’un député tendant à faire reconnaitre dans l’article 42 du projet de loi de finances pour 2022, l’organisation tous les deux ans d’une concertation tripartite chargée d’examiner l’évolution de la valeur du point de pension militaire d’invalidité par rapport à l’indice des prix à la consommation hors tabac.

Un bel exemple de convergence entre plusieurs associations, démarche à renouveler et à amplifier.