DENOMINATION DES RUES DE VILLAGE

La loi dite 3DS (Différenciation, Décentralisation, Déconcentration et Simplification), votée par le parlement au mois de février 2022, oblige désormais les communes de moins de 2 000 habitants de nommer leurs rue et voies publiques.

C’est une opportunité pour les associations de l’UNC d’être forces de proposition en se rapprochant des élus des communes concernées.

La dénomination relève de leur compétence, afin de leur suggérer des noms pour identifier ces rues.

Dans certaines régions – au passé historique chargé – des combattants Morts pour la France issus des environs peuvent ainsi être honorés.

On pourra également privilégier des combattants décédés ou disparus, quel que soit le théâtres d’opérations.

Le contexte actuel du 60e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie permet aussi d’honorer des militaires morts ou disparus en Afrique du Nord jusqu’en 1964.

A cet effet, il est possible de consulter la liste des militaires disparus réalisée par l’association Soldis.

Un rappel cependant : c’est le conseil municipal qui entérine le nom d’une rue ou d’une voie publiques (cf. article 29 du code général des collectivités locales).